AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | .

 Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]

Kat' H. Harkness
avatar

☥ ARRIVÉE : 23/11/2016
☥ MESSAGES : 48
☥ ÂGE DU PERSO : 20 ans
☥ ACTIVITÉ : Détective à ses heures/ Chieuse à temps plein
☥ MON RANG : Initié
☥ MES POUVOIRS : Geste Comenius (predilection) : Corps Ignifugé/ Contrôle du Feu / Création du Feu / Devenir la Force (feu) || Geste de Quintus : Psychométrie/ Vision du Passé
☥ CÉLÉBRITÉ : Janina Näslund
☥ DC : Nope
N'attisez pas le feu qui dort ...

MessageSujet: Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]   Lun 28 Nov - 20:55

Kathleen Hope Harkness / “Kat”
Never forget, never forgive the Mask ...



Nom Harkness
Prénoms “Kat” / Kathleen Hope  
Âge 20 ans
Date de Naissance 21 décembre (le jour de la fête de Yule)
Lieu de Naissance New York
Nationalité Américaine
Statut Social Célibataire
Orientation Sexuelle pansexuelle
Métier Sorte de détective privé
Groupe La Loge Blanche
Mon Rang Initié
Mes Pouvoirs
Geste Comenius (predilection) : Corps Ignifugé/ Contrôle du Feu / Création du Feu / Devenir la Force (feu) || Geste de Quintus : Psychométrie/ Vision du Passé


Caractère

Qui je suis .. ce soir, je ne suis qu’un reflet brisé, explosé de moi-même. Une âme perdue à qui on a arraché son cœur d’une manière si sauvage …
Voilà ce qu’on voit dans la rue, alors que je déambule mais je suis d’ordinaire à mille lieux de cela …

On me dit que je brûle de l’intérieur, que je suis animée d’un feu qui semble impossible à éteindre. D’ordinaire, je suis une boule d’énergie, toujours en vie, toujours prête à partir courir, explorer, en mission ou en soirée. Et quand je danse … j’hypnotise …
J’aime la vie. J’aime me ressentir en vie. Dans les bras des autres, lorsque je cours, lorsque je ressens l’entéléchie dans mon corps. Je ne pourrais plus jamais vivre une vie monotone ou terne. L’action fait une partie de ma vie, en est une part complète.
Si je suis pleine de vie, j’ai tendance parfois aussi à être un peu expansive. Un vrai livre ouvert. La joie, la colère, la peur … tout se lit sur mon visage. En dehors du travail, ou face à des personnes presque inconnus, je n’arrives pas à cacher mes émotions et mes mensonges, pour les rares que je fais dans ses moments-là, tombent tout de suite à l’eau. Le filtre de mes pensées est dans ses moment-là aussi un peu en panne. Je peux débiter tout et n’importe quoi. Lorsque j’étais en mission ou autre, j’arrivais à contrôle tout cela, mais quand je tiens aux autres, j’ai plus de mal, retirant dans un sens le masque. Mais au moins, devant Nathaniel, j’arrivais à retenir au moins un secret … mes vrais sentiments pour lui.
Car oui, Nathaniel était tout pour moi. un père, un frère, un mentor, un maitre … mais surtout le premier homme que j’ai pu aimer. J’ai déjà eu d’autres hommes ou femmes dans mon lit mais cela n’avait rien à voir avec ce que je pouvais ressentir pour lui. Je voulais le rendre fier et mon cœur était sans cesse en joie face à lui. je lui cachais cependant les relations que je pouvais avoir, du moins, autant que je pouvais.
Mon rôle au sein de la Loge, les missions qu’on pouvait nous confier … voilà ce qu’il m’importait. J’avais trouvé une nouvelle famille dans la Loge Blanche et je tentais de protéger ceux que je pouvais. Pour la plupart, ils étaient mes amis. Je ne pense pas avoir peur de grand-chose. Ma plus grande peur, c’était que quelques chose arrive aux miens et à Nathaniel … maintenant, je suis juste empli de rage, de colère et d’envie de vengeance. Je ne pourrais reposer en paix tant que je serais pas qui nous a décimer. Car c’était un massacre. La voix de l’homme masqué s’est imprimé dans mon esprit et je le chercherais et chercherais à comprendre pourquoi. Parce que cette question, que je posais pour tout et n’importe quoi, ne peut rester sans réponse, surtout vu ce qu’il vient de se passer. Je ne peux pas rester sans réponse, je n’y arriverais pas …



Physique

A quoi je ressemble … ? C’est pas souvent ma plus grande prioritée à vrai dire de savoir à quoi je ressemble, si je suis présentable ou pas. Je sais que je plais aux hommes. J’ai un corps de femme, des belles formes qui attirent parfois les regards. Je ne suis pas une naine non plus, du haut de mon mètre soixante-quinze. Et j’adore mettre des chaussures qui me grandissent encore un peu. Mais souvent, je préfère le pratique et intemporelle … genre jean, débardeur, pull à capuche et veste en cuir. Ainsi, on peut passer aussi inaperçu que possible au milieu de la foule, ce qui me sert souvent quand je suis en train de bosser … le seul truc qui souvent n’est pas le plus discret du monde, manière de dire, ce sont mes cheveux, qui eux sont rouges sang. J’aime cette couleur, qui joue de la lumière. Selon la luminosité, ils peuvent sembler presque noir ou alors rouge vif. J’aime bien voir cela, dans les reflets des vitres, comme un rappel de mes capacités. Le feu est mon ami … et mes cheveux sont quasi toujours lâché, aussi libre que cet élément que pourtant je manipule presque entièrement. Il m’arrive parfois de les cacher sous une capuche ou un bonnet quand la mission l’exige.
Souvent, on me dit que je suis jolie, quand je suis dans des bars (ouuui, j’ai pas le droit, je sais, mais ma fausse carte d’identité aide bien … ) ou alors parfois, lorsque je rentre tard le soirs. J’ai un visage il est vrai plutôt harmonieux. Des lèvres attirantes, qu’on a envie d’embrasser, avec un discret piercing sous la lèvres inférieur (le labret central … ) ma langue aussi est percée mais ça, ça ne se voit pas aussi facilement (mais en général, ceux qui le découvrent ne sont pas déçus).  Mon regard souvent aussi intrigue, soulignés par des sourcils assez sombre, avec mes yeux qui semblent s’adapter à la lumière et changer leur coloration ainsi. En pleine lumière, ils semblent verts, avec des touches d’or alors qu’ils peuvent paraitre presque noir lorsque l’éclairage est faible. Mais en réalité, ils sont ambrés, avec des pointes d’ocre et de pourpre parfois. Oui, j’aime bien les regarder dans la glace. Mais pour mon ‘’travail’’ ou mes simples missions, il m’arrivait souvent de mettre des lentilles ou des perruques ou des trucs du genre … oui, j’aime bien l’idée d’être à la fois moi ou un caméléon.
Si niveau fringue, je peux tout mettre (même si les tailleurs sont pour moi plus proches d’une foutue camisole de forces qu’autres choses) je préfère malgré tous les vêtements plutôt underground … tout ce qui me permets de bouger, courir … pareil pour les chaussures que j’apprécie avec compensés et coques surtout. Ça sert bien pour certaines sorties. J’ai presque toujours d’ailleurs un grand sac bandoulière en cuir avec un million de conneries dedans … carnets, outils divers, truc de protection, c’est un fourretout extraordinaire et je ne sors jamais sans. J’aime pas me retrouver démunie dans une situation ou l’autre. Je ne vais pas non plus embarquer ma maison mais bon, certaines choses, j’ai du mal à m’en séparer …

Une chose maintenant, depuis le massacre de ma loge, je porte en permanence une mitaine sur la main droite. En cuir, en tissu, peu importe, je ne veux pas qu’on voit cette blessure. Elle me rappelle bien trop de mauvais souvenirs … mais je me rappelle aussi que je dois continuer à progresser pour un jour m’occuper de ceux qui m’ont enlevé les miens … et cette rage, caché au fond de moi, ne se taira que le jours ou je les aurais retrouvé et fais subir ce qu’ils ont fait aux miens …




Et Vous ?
• La célébrité de votre avatar : Janina Näslund
• Votre Pseudo Internet :Lady Ehlys
• Votre Âge IRL :22ans
• Comment avez-vous découvert TDH ? Je me suis faite honteusement séduire par l’admin de ce forum, honteusement !!



Dernière édition par Kat' H. Harkness le Dim 4 Déc - 15:23, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkesthour.forumactif.org/t143-kat-walker-la-cramee-debarque-uc
Kat' H. Harkness
avatar

☥ ARRIVÉE : 23/11/2016
☥ MESSAGES : 48
☥ ÂGE DU PERSO : 20 ans
☥ ACTIVITÉ : Détective à ses heures/ Chieuse à temps plein
☥ MON RANG : Initié
☥ MES POUVOIRS : Geste Comenius (predilection) : Corps Ignifugé/ Contrôle du Feu / Création du Feu / Devenir la Force (feu) || Geste de Quintus : Psychométrie/ Vision du Passé
☥ CÉLÉBRITÉ : Janina Näslund
☥ DC : Nope
N'attisez pas le feu qui dort ...

MessageSujet: Re: Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]   Lun 28 Nov - 20:56



Mon Histoire

Certaines personnes me diraient qu’aujourd’hui, je suis à l’aube de ma vie, je n’ai jamais même encore vingt ans et pourtant, j’ai l’impression d’avoir déjà vécu plus d’une vie …


Je suis née à New York, dans la grosse pomme comme on dit. Mais je n’étais même pas qu’un minuscule vers au milieu de ce monde. Ma mère est  morte à ma naissance, et mon père … apparemment, personne n’a jamais su qui il était, ma mère a emporté ce secret dans sa tombe. Alors, à peine nourrisson, je suis devenue orpheline et pupille de l’état. Mes premières années, comme tout bon bébé, je n’en ai aucun souvenir … des brides floues et des vagues impressions de déjà vu, rien de plus.
J’ai passé le début de ma vie dans un centre de je ne sais plus quoi mais bon, c’était une manière de dire. Le lieu était simplement un orphelinat qui ne voulait pas se nommer. Petite, on me disait que j’étais éveillée. Je trouvais cela drôle, mais si elles savaient à quel point cela serait devenue vrai plus tard … j’étais juste une enfant curieuse et impatiente. Je voulais tout comprendre, tout et tout de suite. Je donnais des cheveux blancs à ceux qui nous élevaient, les rendant dingue parfois. J’étais habile, un vrai petit singe, j’adorais courir, sauter, escaler tout et n’importe quoi mais en même temps, je ne pouvais m’empêcher d’observer et tenter de créer des liens, d’apprendre, de comprendre. Cette partie de ma vie, si je ne peux dire qu’elle était la plus belle de ma vie, fut la plus paisible … car la vie semblait presque normale et simple.
Cependant, aux alentours, on m’arracha à ce lieu pour m’envoyer dans une famille d’accueil. Et les conneries ont commencés à ce moment-là. J’étais une enfant sans repère, dans un environnement proche de toutes les dérives. Je suivais les plus grands dans leurs petits larcins. Les vols, les dégradations. Je trouvais cela presque marrant, alors que j’entrais doucement dans l’adolescence. Je finissais même par faire l’école buissonnière, apprenant de moi-même avec les livres que je pouvais trouver. L’école … j’avais l’impression d’être au milieu d’attardés là-bas. Et je leur ressemblais tellement peu … je n’avais rien en commun avec ses enfants là, à commencer par le fait que moi, je n’avais aucun parents pour prendre soin de moi. Les familles d’accueil se succédaient, de pire en pire alors que je devenais une vraie gamine des rues. New York me semblait devenir ma ville. C’était notre … non … mon terrain de jeu. Pas une fois, je me fis arrêter. Avant, j’étais avec les grands, et plus tard, j’appris à avoir le pas léger, la main presque invisible. J’étais une petite voleuse mais je préférais cela que de mendier …
Mais la différence entre moi et le monde extérieur s’accentua encore quand un jour, alors que je tentais je ne sais plus quelle connerie, une chose très étrange se passa … j’étais terriblement énervée car une de mes amies s’étaient fait attraper par les flics et je n’avais rien pu faire. Sur le toit de l’immeuble de la famille d’accueil qui m’hébergeait, je faisais les cents pas, claquant des doigts avec frénésie, repassant en boucle le film dans mon esprit, comme pour me persuader que j’aurais pu faire quelques choses, pour m’en convaincre et me rendre encore plus en rage contre moi-même. Je claquais des doigts jusqu’à sentir une soudain et brûlante chaleur sur ma jambe. Mon pantalon était en train de cramer !! En panique, je réussis à l’éteindre avant de rester interdite entre la peur et la colère. En claquant des doigts, j’avais créé des étincelles qui avait manqué de me transformer en torche humaine … un tourbillon d’émotion me prenait littéralement alors que cela résonnait dans mon esprit. Il me fallut un temps pour l’accepter, me demandant si j’étais pas décidé pas un putain de monstres ou une sorcière qui n’avait pas reçu sa lettre pour aller à Poudlard … un temps avant que je ne l’accepte, et décide de l’exploiter.

Cela faisait maintenant deux ans que j’avais découvert ce pouvoir et je tentais de le maitriser. C’est depuis ce jour que mes cheveux, d’un brun tirant sur le roux lorsqu’il y avait du soleil étaient devenus rouge, teints tous les mois par mes soins. Je me sentais … forte depuis que j’arrivais à contrôler un peu ce pouvoir. Je l’avais gardé secret, pendant deux ans, l’utilisant parfois pour me sortir de petits embrouilles mais toujours de la manière la plus discrète possible.


Pourtant, un jour, dans mon monde presque stable … un homme croisa ma route … Nathaniel …
Pour moi, au premier regard, il n’était qu’un mec qui avait l’air du fric. Des chaussures et de fringues de bonne qualité … l’air plutôt en forme. Il semblait bizarre mais rien de plus. Juste un mec qui semblait avoir le profil parfait du pigeon. Je lui fis un coup classique … faire semblant de lui rentrer dedans par inadvertance pour embarquer au passage son portefeuille. Coup qui fonctionna sans le moindre problème pour tout dire …. Sauf qu’il s’en rendit compte bien trop tôt, j’avais à peine fais un pas de plus à faire dire. Je tenais encore mon butin dans la main quand il se retourna vers moi. Je n’avais pas eu le temps de ranger son portefeuille … et un petit carnet que j’avais eu dans le même temps. L’homme m’interpella et commença à me courir après alors que moi-même, je décampais. Je courrais vite, slalomant entre les passants, sautant par-dessus les barrières ou clôtures. J’étais dans mon élément. La ville, la jungle urbaine, c’était mon monde. J’avais appris ce qu’était le parkour depuis des années déjà … mais il lâchait pas l’affaire. Merde, j’avais la bague de sa fiancé ou quoi dans son portefeuille en prime ? Cela me donnait encore moins envie de lui rendre le butin.
Pourtant, on arriva dans un cul de sac. Je pourrais toujours rejoindre les échelles de secours, en sautant du mur sur la poubelle et en prenant mon élan. Mais il me rattrapait plus vite que je ne le crus. Je fus surprise, première fois depuis bien longtemps que je n’avais pas été mise presque en difficulté … mais je n’étais pas échec et mat !


-Pas mal le vieux, mais t’as déjà perdu …


Presque aussitôt, je me mis à courir conte le mur, un appui, l’élan me propulsa sur le couvercle de la poubelle, d’où je sautais pour atteindre l’échelle. J’avais plus qu’à monter, m’échapper par le toit et c’était bon !
Mais, alors que je lui faisais signe de l’échelle en fer, il leva la main vers moi … et je me sentis … tirée en arrière. Je résistais, me tenant à l’échelle mais j’avais l’impression qu’un million de main me retenaient, m’attirant vers elles. Je lâchais au final l’échelle, me retrouvant dans les airs, descendant tout doucement à sa hauteur de l’homme qui se rapprochait de moi doucement, avec un léger sourire.

-Echec gamine … dit-il alors qu’il se trouvait à quelques centimètres de moi.

Je tentais de me débattre comme une furie, alors que mes jambes et mes bras étaient encore immobilisés, comme tenue dans des entraves … j’avais l’impression d’être dans une foutue camisole de force. J’avais l’impression de devenir dingue mais lui, ça le faisait sourire. Cependant, mon regard devint presque noir de colère alors que la colère montait en moi


-Mais pas et mat !!


Mes mains s’enflammèrent et l’homme fut surpris. Avant que je ne puisse utiliser ce feu, tenter de repousser ou quoique ce soit, l’entrave se relâcha et je tombais littéralement sur le sol en lâchant un cri de surprise. Mon feu avait disparu, et je me redressais presque aussitôt … pour le voir sourire

-Oh … voyez-vous cela … intéressant Petite Flamme, on va devoir discuter tous les deux.



C’est comme ça que je l’ai rencontré, mon mentor et celui qui devint dans mon cœur mon père. Nathaniel, l’un des Maitres de la Loge Blanche de New York. J’étais qu’une gamine de 14 ans mais il me prit son aile et prit soin de moi. si au début, je le prenais vraiment pour un mec chelou, il me fallut peu de temps pour commencer à l’apprécier, même si je ne voulais pas l’avouer. Le monde qu’il me dévoilait, bien que terrifiant sur les bords, me semblait si … emplie de promesses et de merveilles. J’étais fascinée. Par tout ! Les légendes, les contes, les histoires. J’étais la cadette de la Loge et je voulais tout connaitre et tout apprendre tout de suite. Si certains ne m’appréciaient pas beaucoup, moi la chieuse toujours dans leurs pattes, je n’en fus pas moins une élève des plus assidues. Je voulais sans cesse en savoir plus, et parfois, je posais trop de question. Nathaniel était une sorte de consultant, un détective privé qui enquêtait sur beaucoup de chose et parfois, utilisait son boulot comme couverture pour d’autres boulots privés ou pour les comptes de la Loge. Ce monde était étrange. J’avais l’impression d’être un bébé qui s’éveillait sur un nouveau monde. Pourtant, il était le même dans un sens … j’en découvrais juste le verso.
Je grandissais, les années passaient. Voir Nathaniel fier de moi était toujours l’une de mes plus grandes joies. Nous étions presque comme un père et une fille. Et je tentais toujours de le protéger, malgré le fait que ce soit normalement son rôle à lui … rôle qu’il tentait toujours de tenir, même si avec les années, je devenais de plus en plus puissante à mon tour. Il me disait que peut être un jour, je le surpasserais peut être …

Il faisait moche ce jour-là. Il faisait gris alors que j’arrivais devant un bâtiment où Nathaniel m’avait donné rendez-vous. Il avait dû partir tôt pour une raison un peu obscure à mon esprit et m’avait envoyé un message en catastrophe pour que je lui ramène plusieurs de ses carnets et quelques trucs à lui. Il était quoi … presque 18h ? Je regardais mon téléphone … j’avais pas eu d’autres nouvelles. C’était le vent qui me donnait ses frissons là ? J’avais une mauvaise impression. J’entrais dans le batiment, un vieil endroit en partie désaffecté. Il y règnait un silence de mort … c’était glaçant. Plus j’avançais, plus ce sentiment grandissait. Je savais qu’aujourd’hui, y avait une réunion entre les membres de la Loge Blanche, une grande partie d’entre eux. Nathaniel m’avait dit que je n’étais pas obligé de venir, et ça m’arrangeait, j’avais une affaire à boucler. Mais vu l’heure, je doutais que la réunion soit déjà fini. Une odeur commençait à monter, je me mis à courir, la peur commençait à entourer mon cœur alors que je parcourais les couloirs.  
Et d’un geste, j’entrais dans la grande salle, ouvrant d’un coup sec les deux grandes portes … et mon visage devint blème. Du sang … partout …
La grande salle était jonchée de cadavres, de corps plus ou moins en bon état, mais tous recouvert de sang. C’était … mon corps se mit à trembler alors que les jambes chancelantes, j’avançais au milieu de ce massacre … je ne savais où poser les yeux … mon cœur tambourinait dans ma poitrine. J’avançais doucement, alors que mon esprit était semblable à une tornade d’émotion. Mes pas étaient lents mais je réfléchissais si vite que j’avais peur d’en perdre le fil. Je les reconnaissais … presque tous. Certains étaient si défiguré mais je ne pouvais mettre un nom à leur corps. Certains pourtant ne semblaient pas d’ici, leurs tenues même étaient différentes. J’étais perdue, en train de me briser de l’intérieur … Pourtant, au milieu de ce chaos environnemental et émotionel, j’avais un but …
Et je le trouvais, un peu plus loin, le corps adossé à un pilier … je me précipitais vers lui, les larmes se mirent à dévaler mes joues … non non non !! C’était un cauchemar, rien qu’un putain de cauchemar ….


-NATHANIEL !!


Je tombais à genoux face à lui, les genoux dans le sang, prenant son visage entre mes mains. Non …. Pas lui … par tous les dieux de ce monde et des contrées du rêve … tout mais pas lui …
Il eut un toussement, crachant du sang avant de très difficilement relever la tête vers moi. Je vis sa souffrance dans ses yeux, il avait été littéralement cloué au pilier, par une lame qui le maintenant encore dans la pierre.

-Kat’ …


-Non, dis rien … je … je vais te tirer de là … tu vas t’en sortir …


Je disais n’importe quoi, pleurant toutes les larmes de mon corps. Je n’avais aucune idée de ce qu’il pouvait se passer … mais je n’avais pas envie de reconnaitre la réalité autour de moi …

-Tu dois … partir …


-Non ! Pas sans toi ….


-Ils sont touj…

Je ressentis soudain une violente douleur dans la main, et cette douleur sembla m’entrainer contre le mur, juste à côté de la colonne. Nathaniel avait bien tenté de me retenir mais il n’en avait pas eu ni la force, ni le réflexe. Et moi … Il me fallut une seconde pour comprendre qu’une flèche venait de me clouer la main au mur, en plein cœur de la paume. Un hurlement de douleur m’échappa avant que je ne tourne la tête vers la blessure. Je tentais d’encaisser mais ça avait été si soudain … putain, c’était quoi ce merdier … ?!
Un homme se rapprocha de nous, il portait un masque, semblable à celui de Guy Fawke … il avait lâché l’arc dont il venait de se servir, sortant pour le remplacer un poignard d’un fourreau accroché à sa cuisse. Mais c’était qui ce con ?


-Aaah, je croyais qu’on avait eu tout le monde mais un petit moineau allait nous échapper visiblement …

Je tentais de me dégager, envoyant des vagues de plus en plus fortes de douleur à mon corps. J’avais mal … bordel ! Nathaniel aussi semblait vouloir se redresser mais …


-Petit, petit, petit … chantonnant l’autre con alors qu’il se rapprochait toujours plus proche.

De rage, j’enflammais ma main pour faire fondre le bois pour me dégager, et pris la première chose qui me tomba sous la main dans les gravas de la salle … à savoir une large barre de fer


-T’APPROCHES PAS !

-Et tu vas faire quoi moineau ?

Une ronde de boules de feu apparut autour de moi, alors que je me tenais devant mon maitre … mon sac toujours autour de moi, ma main dégoulinante de sang malgré le fait que le feu ait presque cautérisé la plaie. Je luttais entre la douleur, la peur, et la rage. Il était hors de question qu’il nous approche, qu’il lui fasse plus de mal. Je ne l’acceptais pas.
Il avait tué ma famille. Toute la Loge semblait avoir été massacrée de la pire des façons mais je le sauverais, je n’acceptais pas d’autres alternatives … Nathaniel ne mourrait pas aujourd’hui … je ne l’acceptais pas …
Mes orbes de feu commencèrent à se déverser sur lui, alors que je me lançais à l’assaut. Les boules de feu le distraiyant un peu, je peux pu porter quelques coups pour le faire reculer. Il ne s’y attendait pas à cette résistance, je n’étais plus une apprentie depuis bien longtemps. Un nouveau coup qui le mit au sol … ma chance ! J’allais pour frapper directement son crâne quand son cri résonna dans toute l’enceinte …


-CA SUFFIT !!

Et je me mis à voler, valsant à une vitesse prodigieuse vers le mur. Le choc fut d’une force inouïe, me coupant le souffle. Je lâchais ma barre qui tomba aussi lourdement que moi sur le sol. J’étais juste à côté de mon ami. Je le regardais, je sentais une chaleur poisseuse sur le crane, et devant l’un de mes yeux passa un voile rouge … Nathaniel tendant la main vers moi. Je voyais des larmes à ses yeux …


-Pardon …
murmurais-je.

J’avais si mal … j’avais mal et l’esprit qui semblait osciller entre l’ombre et la lumière. Dans un effort, je pus tendre ma main, prenant celle de Nathaniel dans la mienne. Je ne voyais que mon mentor, pas l’autre qui se relevait. Je ne voyais que cet homme qui avant d’être comme un père d’adoption était surtout l’homme que j’aimais et à qui je n’avais jamais osé avouer mes sentiments.

-Kat’ … Fais-moi confiance … trouve Castiel

Je ne compris pas … doucement, je tentais de me relever, comme si je voulais me battre encore. Je tentais de m’adosser au moins au mur …


-Quoi ?

-Pardonne moi mon enfant … Trouve Castiel, il te protègera …


-Quoi …

-Si je vous dérange, vous me le dites hein !!

Je relevais les yeux vers l’autre … il avait ramassé son arc et l’avait bandé. Une flèche prêt à partir …

-Alors, qui je tue en premier ? Qui veut voir l’autre mourir ?!

Je tremblais … et mon regard croisa à nouveau celui de Nathaniel, qui m’observait en souriant. Pourquoi … des larmes avaient commencé à poindre à mes yeux alors que je venais de me rendre compte que ma vue se troublait un peu. Je voulus lui demander, lui poser la question avant qu’il se mette à murmurer.

- Pardonne-moi …

Avant que je ne comprenne, il lâcha ma main, je me sentis comme aspiré en arrière. Le mur qui me soutenait se déroba derrière moi et je tombais, me rattrapant tout juste sur les bras dans une flasque d’eau. Il était encore là, en face de moi mais je ne voyais plus …  ni la salle, ni le masqué … juste une sorte de cercle dans la nuit ou je voyais …. Non …


-Nathaniel !

Un sourire, rien de plus, avant qu’il ne parle et que je ne lise sur ses lèvres « je t’aime mon enfant » … avant que la flèche ne se fiche dans son cœur …
D’un bond, je me redressais mais l’espère de portail se referma … je hurlais, pleurant comme jamais, frappant le mur d’un bâtiment quelconque, là où l’instant d’avant s’était ouvert le portail de la conjonction. Je hurlais toujours, frappant la pierre de mes mains déjà en sang … j’avais l’impression de devenir dingue, de devenir folle …


-NON ! NON NON NON ! NATHANIEL !!


Mais pas un son, pas un mot, pas la moindre trace de lui … je n’avais même pas la moindre idée de l’endroit ou je me trouvais. Je finis par tomber à genoux, couverte de sang, tenant contre moi mon sac où se trouvait les carnets qu’ils m’avaient demandé de ramener … au bout d’un moment, je réussis à me relever et commença à marcher, plutôt errer, dans les ruelles jusqu’à trouver un début de piste …
Il était aux alentours de 23h30 … et j’étais à Londres … et j’étais peut être bien la dernière survivantes de la Loge Blanche de New York, je ne savais même pas précisément …
J’étais blessée, dans un état qui pourrait effrayer toute personne que je croiserais, serrant contre moi mon sac, mon esprit me semblait plus confus de minutes en minutes, mon cœur venait de se briser en un milliard de morceau qui assaillaient mon corps et je n’avais presque rien, sinon un but flou … trouver Castiel …  

Je n'ai pas vingt ans et pourtant ... ma vie me semble bien sombre ce soir ... au moins, la pluie cache les larmes de mes joues.




Dernière édition par Kat' H. Harkness le Dim 4 Déc - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkesthour.forumactif.org/t143-kat-walker-la-cramee-debarque-uc
Alexis E. Warlock
avatar
Society Monster ▽ Nothing fake or false. A diamond in a sea of glass.
☥ ARRIVÉE : 01/11/2016
☥ MESSAGES : 122
☥ ÂGE DU PERSO : 29 ans.
☥ ACTIVITÉ : Directrice de restaurant.
☥ MON RANG : Maître
☥ MES POUVOIRS : Charme (Is), Domination (Is), Contrôle du Plaisir (Is), Projection Pinéale (Is), Polymorphie (Br), Fusion Charnelle (Br), Marcher dans les Rêves (Li), Créer et Dissoudre des Rêves (Li), Réalité Illusoire (Li).
☥ THÈME : The Demon Dance, Julian Winding.
☥ CÉLÉBRITÉ : Jena Malone.
☥ DC : Pretorius Plunkett.
Lets get the party started !


MessageSujet: Re: Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]   Sam 3 Déc - 11:19

Vous êtes Validée !

En tant que nouveau membre du forum, pensez à remplir vos champs de profil (sous votre avatar). Vous pouvez dès à présent aller créer votre fiche de liens, votre fiche de sujets, vos outils de communication ici et voir nos demandes de RP si jamais vous n'osez pas vous lancer seul.

N'oubliez pas non plus de référencer votre Métier & votre Habitation.

Vous êtes également vivement invitée dans le flood et les jeux ! On s'y amuse beaucoup, vous verrez.

Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous et espérons que vous vous plairez en notre compagnie !



The suffering of strangers, the agony of friends. There is a secret song at the center of the world and its sound is like razors through flesh. Hellraiser III: Hell on Earth, Clive Barker
Anything worth having hurts a little.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkesthour.forumactif.org/t126-alexis-oh-no-tears-please-it-s-a-waste-of-good-suffering#609 http://darkesthour.forumactif.org/t133-alexis-nymphetamine-fix#647 http://darkesthour.forumactif.org/t132-alexis-where-is-my-mind#644
Caprice G. Hiddle
avatar

☥ ARRIVÉE : 17/11/2013
☥ MESSAGES : 123
☥ ÂGE DU PERSO : 21 ans
☥ ACTIVITÉ : Serveuse/chanteuse au Old's Nick
☥ MON RANG : Maître
☥ MES POUVOIRS : Animer un cadavre (BLA)
Contrôle des morts (BLA)
Maîtrise de la Mort (BLA)
Destruction de la Matière (BLA)
Régénération de la Matière (BLA)
Entropie Intellectuelle (BLA)
Démence Absolue (CAR)
Orateur Fantôme (CAR)
Projection Astrale (QUI)
☥ THÈME : ► Sweet dreams ♫
☥ CÉLÉBRITÉ : Emily Browning
☥ DC : /



MessageSujet: Re: Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]   Dim 4 Déc - 12:09

Bienvenue sur le forum !! Contente de te voir là :3


A l'impossible nul n'est tenu
Mais il y en a qui trichent un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkesthour.forumactif.org/t108-caprice http://darkesthour.forumactif.org/t112-caprice-la-valse-des-mondanites-imponderables http://darkesthour.forumactif.org/t110-caprice-petit-a-petit-l-oiseau-fait-son-nid
Kat' H. Harkness
avatar

☥ ARRIVÉE : 23/11/2016
☥ MESSAGES : 48
☥ ÂGE DU PERSO : 20 ans
☥ ACTIVITÉ : Détective à ses heures/ Chieuse à temps plein
☥ MON RANG : Initié
☥ MES POUVOIRS : Geste Comenius (predilection) : Corps Ignifugé/ Contrôle du Feu / Création du Feu / Devenir la Force (feu) || Geste de Quintus : Psychométrie/ Vision du Passé
☥ CÉLÉBRITÉ : Janina Näslund
☥ DC : Nope
N'attisez pas le feu qui dort ...

MessageSujet: Re: Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]   Dim 4 Déc - 15:25

Merci mes chéries <3
Je vous n'aime fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkesthour.forumactif.org/t143-kat-walker-la-cramee-debarque-uc
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kathleen Hope Harkness / “Kat” / La cramée débarque ... [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Darkest Hour :: Liber Ivonis :: Je suis d'Ailleurs :: Fiches validées-