AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | .

 Nyarlathotep et la Fraternité du Pharaon Noir.

Le Chaos Rampant
avatar
Nyarlathotep ☈ Maître du Jeu
☥ ARRIVÉE : 03/11/2013
☥ MESSAGES : 81
☥ ÂGE DU PERSO : Indéfinissable
☥ ACTIVITÉ : Dieu Extérieur
☥ MES POUVOIRS : Beaucoup.
☥ THÈME : ► Gesaffelstein - OPR



MessageSujet: Nyarlathotep et la Fraternité du Pharaon Noir.   Lun 4 Nov - 19:23



Nyarlathotep règne sur le monde des origines, par delà l'espace et le temps. Dans son gigantesque palais d'ébène, il attend son second avènement; servi par son million de favoris, le dieu Extérieur rêve et rumine dans la plus noire des nuits. Surnommé "le Chaos Rampant", il est à la fois le messager, le cœur et l'âme des autres dieux, le seul d'entre eux à posséder une véritable personnalité; on dit qu'il est capable de revêtir un millier de formes différentes. Ses adeptes lui connaissent des centaines d'avatars; on parle de milles et un visages. Pour lui, provoquer la folie est plus important et plus jouissif que la mort ou la destruction. Nyarlathotep accomplit la volonté des Grands Anciens et est appelé à juste titre leur âme. Il tente toujours de faire sombrer l'humanité dans la folie et plusieurs prophéties, poèmes ou histoires semblent indiquer qu'un jour Nyarlathotep en personne détruise l'humanité, voir la planète entière. On parle de lui comme d'un personnage moqueur, qui n'éprouve que du dédain pour ses maîtres.

Une fraction seulement des 999 formes de Nyarlathotep est décrite. Le Pharaon Noir ressemble à un Égyptien humain à la beauté froide et sinistre; la Langue Sanglante est un énorme monstre possédant des appendices griffus et un long tentacule rouge sang unique en lieu de visage. Celui-qui-hante-les-Ténèbres est noir et ailé, possédant un œil rouge qui ne supporte pas la lumière; la Femme Boursouflée est une femme éléphantesque au corps couvert de nombreux tentacules. La Bête adopte la forme d'un Sphinx au visage constellé d'étoiles, le Bonhomme Tic-Toc est une intelligence artificielle, l'Effigie de la Haine un totem horrible. Il existe aussi certaines preuves démontrent que l'Homme Noir des cérémonies de sorcellerie serait aussi une forme de Nyarlathotep. Toutes celles-ci, et bien d'autres encore, sont Nyarlathotep.

L'avatar de Nyarlathotep connu sous le nom de Pharaon Noir est un homme grand, beau et portant des vêtement de l’Égypte antique, à la peau bistre, à la fois cruel et majestueux et qui semble toujours se réjouir d'une victoire ou vouloir avertir des instigateurs d'un sort funeste. Il est vénéré tout particulièrement au Caire mais également en Angleterre, principalement à Londres, mais son culte pourrait bien avoir des ramifications ailleurs.

Culte
Nyarlathotep est généralement vénéré par le biais d'une de ses formes, ou Masques. Il existe de nombreux cultes éparpillés dans le monde. La Fraternité du Pharaon Noir, ou Culte du Pharaon Noir, est installée au Caire et a une antenne puissante ici, à Londres. Le Culte de la Langue Sanglante est connu au Kenya et à New York... D'autres cultes connus incluent l'Ordre de la Femme Boursouflée, la Fraternité de la Bête... Ceux qui vénèrent les Grands Anciens le font souvent dans le but de s'attirer les faveurs de Nyarlathotep; les récompenses accordées aux esclaves loyaux sont souvent octroyées par le Chaos Rampant car les autres Dieux ne s'y intéressent pas. Nyarlathotep peut leur accorder la maitrise de l'Entéléchie, leur divulguer des faits destructeurs ou leur accorder une créature comme serviteur mais les dons qu'il offre semblent toujours provoquer des remous au sein l'humanité ainsi que la souffrance et la terreur de celui qui les reçoit.

Les cultistes ne forment pas une organisation hiérarchisée, ils peuvent être les membres d'une secte obéissant à un gourou au service du Pharaon Noir ou être des individus isolés ayant contacté volontairement ou par mégarde Nyarlathotep. Dans tous les cas, ils ont été subjugués ou l'ont suivi par intérêt, certains en devenant fou.  Ils agissent généralement de manière isolée ou en petit groupe, ignorant l'existence des autres et n'ont de ce fait pas de rang ou de statut à part au sein même de petit groupe sectaire, comme un Grand-Prêtre. Il se définissent comme des Mages ou des Sorciers et s'estiment puissant ou non de manière totalement subjective. Cependant, rien n'empêche le Pharaon Noir d'un jour rassembler ses fidèles, d'organiser la base du chaos pour mieux faire plonger l'Humanité dans les ténèbres de la folie...

Les cultistes reçoivent généralement les deux objets suivants de la part de Nyarlathotep, soit via leurs rêves, soit au hasard d'une brocante, d'un héritage, d'un trésors ou, plus rarement, des mains du Pharaon lui-même :


La Flûte d'Invocation : elle permet, lors de l'Heure la plus Sombre, d'invoquer par le biais d'un portail une créature d'une autre dimension. Cette créature obéit généralement à son invocateur, s'il a pensé à se munir d'une protection magique quelconque, elle ne peut rejoindre son monde que lorsque les portails sont ouverts. L'invocation de chaque type de créature nécessite une mélodie particulière, dont la tonalité ne semble pas appartenir à ce monde, parfois accompagnée d'éléments rituels, voir de sacrifices (cf. le Bestiaire).


La Bague du Pharaon Noir : outre permettre éventuellement aux cultistes de se reconnaître s'ils la passent à leur doigt, celle-ci leur permet de ne pas être inquiétés par les serviteurs et alliés de Nyarlathotep venant des autres mondes et de communiquer avec eux. Elle ne les rend pas pour autant serviles, et leur manquer de courtoisie reste dangereux, voir mortel. Les côtoyer est mauvais pour l'équilibre mental, tout comme posséder la bague, qui noircit et corrompt les âmes.


Un troisième objet peut être reçu très occasionnellement par les cultistes de la part de Nyarlathotep, il est généralement mis entre les mains d'un puissant Sorcier (Maître) :

L'Hexaèdre Dimensionnel : cette étrange boîte doit être utilisée dans un lieu que l'on souhaite transformer en portail lors de l'Heure la plus Sombre. Il faut alors l'ouvrir en résolvant le casse-tête et pratiquer un sacrifice humain épouvantable, puis mélanger la chair et le sang du malheureux avec de la terre onirique du lieu des Contrées du Rêve où mènera le portail. La boite dévore alors le sacrifié, lie définitivement les deux mondes et disparaît.



Study nothing except in the knowledge that you already knew it. Worship nothing except in adoration of your true self. And fear nothing except in the certainty that you are your enemy's begetter and its only hope of healing. — ― Clive Barker, Imajica..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nyarlathotep et la Fraternité du Pharaon Noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE
» Granma Internacional rend hommage à Toussaint Louverture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Darkest Hour :: Liber Ivonis :: Contexte :: Contexte général-