AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | .

 Lana Phoretty, Héraut du Pharaon Noir

Lana Phoretty
avatar

☥ ARRIVÉE : 02/12/2013
☥ MESSAGES : 11
☥ ÂGE DU PERSO : 23 ans
☥ ACTIVITÉ : Héraut du Pharaon Noir
☥ MON RANG : Maître
☥ MES POUVOIRS : Télékinésie (For)
Contrôle de la Cinétique (For)
Contrôle de la Lumière (For)
Perception du Temps (Cor)
Dilatation Temporel (Cor)
Déterminisme Temporel (Cor)
Voir à Travers les Rêves (Fan)
Marcher dans les Rêves (Fan)
Manipuler les Rêves (Fan)
☥ CÉLÉBRITÉ : Emma Watson


MessageSujet: Lana Phoretty, Héraut du Pharaon Noir   Lun 2 Déc - 18:40

Lana Phoretty
Je parlerais plus d'un concept ou d'une vision que d'une simple série...



NomPhoretty
PrénomsLana
Âge23 ans
Date de Naissance05/11/1990
Lieu de NaissanceQuartiers de Brixton, Londres
NationalitéCitoyenne de la Couronne d'Angleterre
Statut SocialCélibataire
Orientation SexuelleServiteurs inhumains?
MétierHéraut du Pharaon Noir superviseuse et responsable de la communication de la série "Kult"
GroupeLa Fraternité du Pharaon Noir
Mon RangMaître
Mes Pouvoirs
Télékinésie (For)
Contrôle de la Cinétique (For)
Contrôle de la Lumière (For)
Perception du Temps (Cor)
Dilatation Temporel (Cor)
Déterminisme Temporel (Cor)
Voir à Travers les Rêves (Fan)
Marcher dans les Rêves (Fan)
Manipuler les Rêves (Fan)


Caractère
Tout le monde vous le dira, Lana est synonyme de joie de vivre, elle pétille, rit, a un esprit positif communicatif, elle est compétente dans son métier, a beaucoup d'amis.... Lana fait beaucoup d'efforts... Beaucoup ! Emy, sa petite sœur, la seule personne à qui elle tient vraiment avec son seigneur et maître le Pharaon Noir, n'est pas dupe même si elle le cache bien. Les amitiés de Lana sont superficielles. Elle joue un rôle, car très sérieusement, elle veut y croire, à l'Humanité, son évolution ! Elle sait que grâce à Nyarlathotep, l'Humain, exposé aux lumières d'Azathoth, peut se transformer et devenir un Dieu capable de transcender les dimensions, elle l'a vu, vécu, n'en est qu'au début du parcours. Elle sait que tous ne pourront le suivre, qu'il y aura des sacrifices, ça n'a aucune importance pour elle, même s'il ne doit rester qu'elle... Et Emy... Éternel paradoxe qui lui fracture l'âme, elle voudrait tout partager avec elle mais... Une part d'elle-même, terriblement forte, indiciblement inquiète, souhaite la protéger de tous ça. La garder pure. Vierge de toutes ces influences... néfastes ? Qu'elle reste à jamais l'être humain tel qu'il aurait toujours dû être et demeuré ? Est-elle si fière de ce qu'elle est devenue ? A cause d'eux, à cause d'elle, à cause de lui ? Autant de questions enfermées dans une petite boite chérie d'où s'échappe une faible lueur au plus profond de sa lumineuse âme noire...

Physique
Du haut de son mètre soixante, Lana sait s'imposer avec des tenues à la hauteur du rôle qu'elle se donne, du décontracté mais sobre, à la veste taillée à l'image de son déterminisme et de ses ambitions, en passant par la robe de soirée très réussite sociale, humble et marquée à la fois. Tout dans son attitude témoigne de son infatigable envie d'avancer, son intelligence brille dans son regard et son sourire en coin, lui donnant cet air taquin délicieusement tête-à-claque. Face aux médiats, Lana est une rayonnante jeune femme à la voix claire et posée, avec Emy, c'est une sœur douce et protectrice, presque une mère, dans la vie courante, elle est espiègle et joyeuse, mais quand elle enlève ses masques, son timbre se teinte de la sourde menace de sa nature sadique et ses yeux luisent de la malveillante flamme de la folie qui l'habite, née dans les Terres-Sans-Nom où le Dieu Noir marcha à ses côtés. Dans les Contrées du Rêve, c'est en reine Égypte que la Sombre Princesse se pavane dans les royaumes les plus sombres, ne visitant les lieux et les personnes des régions hospitalières qu’encapuchonnée de soie noire lui cachant le visage.


Et Vous ?
• La célébrité de votre avatar : Emma Watson
• Votre Pseudo Internet : -
• Votre Âge IRL : 32 ans
• Comment avez-vous découvert TDH ? Je connais le Pharaon Noir !


Dernière édition par Lana Phoretty le Mer 11 Déc - 10:34, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkesthour.forumactif.org/t59-lana-phoretty-heraut-du-pharaon-noir#133 http://darkesthour.forumactif.org/t79-lana-phoretty-heraut-du-pharaon-noir
Lana Phoretty
avatar

☥ ARRIVÉE : 02/12/2013
☥ MESSAGES : 11
☥ ÂGE DU PERSO : 23 ans
☥ ACTIVITÉ : Héraut du Pharaon Noir
☥ MON RANG : Maître
☥ MES POUVOIRS : Télékinésie (For)
Contrôle de la Cinétique (For)
Contrôle de la Lumière (For)
Perception du Temps (Cor)
Dilatation Temporel (Cor)
Déterminisme Temporel (Cor)
Voir à Travers les Rêves (Fan)
Marcher dans les Rêves (Fan)
Manipuler les Rêves (Fan)
☥ CÉLÉBRITÉ : Emma Watson


MessageSujet: Re: Lana Phoretty, Héraut du Pharaon Noir   Mar 10 Déc - 14:07



Mon Histoire
Lana Phoretty aurait pu naître avec du sang bleu, elle en était persuadée, ou peut être juste du sang de héros, d'un héros, son père... si seulement ça pouvait être lui... son père... Elle serra un peu plus les vieilles plaques militaires dans ses mains. Plus loin, dans la rame de métro, s'éleva le soleil en miniature de l'explosion d'une bombe. Ses sens ralentis bien plus que la normale lui permettaient d'observer cette scène d'une beauté morbide. Alors que ses pensées étaient occupées par son propre et lamentable parcours et par son hypothétique vrai père, elle observait, le Docteur Rêve coulant dans ses veines en une trop forte dose, le balais de la projection des corps et des sièges prenant feu. Dieu que c'était lent et beau... Mourir ainsi n'était-il pas, finalement, le meilleur des sorts ? Elle était perdue dans la contemplation de la scène et ne le remarqua que parce qu'il se leva, sans faire attention à sa vitesse bien trop normale dans cette scène de plus en plus figée. Là, une mère protégeant son enfant semblait ne jamais pouvoir atteindre le sol, comme condamnés à attendre leur fin inéluctable, ici, un vieillard prenant éternellement feu. Mais Rhyan, son mac, son dealer, le démon qui lui avait tendu la main de l'échec et lui avait donné pour toute récompense cette ultime et planante traversée de Londres, la regardait maintenant de haut, sans entrave, une partie du visage éclairé de la lumière presque figée de la fournaise qui allait déferler sur eux. Il souriait. Son visage était beau, sombre. Et ce n'était plus Rhyan... L'avait-il seulement été ?

…......

Elle était né le 5 novembre 1990 dans un immeuble mal famé du Brixton de l'époque, pas celui au baraque à 2000£ le mois, non... Celui d'avant, au temps du quartier plus noir que blanc, au temps de la misère et du rejet social. Son père, Lovec, qui refusa que sa femme perde de l'argent en allant accoucher à l’hôpital, cessa de l'aimer dès qu'elle poussa son premier cri. Sa mère, elle, lui prodigua un amour sans borne jusqu'à son dernier souffle. Elle commença par lui donner son nom, Phoretty, car M. Fart ne voulait pas salir son délicat patronyme sur une engeance qu'il jugeait douteuse. Puis, quand Emy vit le jour, sept ans plus tard, elle continua à lui donner tout l'amour qu'elle pu, en partageant équitablement son temps entre ses deux filles tout en continuant de s'interposer entre les coups de son mari et Lana. Oui, sa mère était une géante petite dame... Et si malheureuse... Combien de fois la persuada-t-elle d'être indulgente avec leur abjecte tortionnaire qu'était son père. Son père. D'après sa mère, son père lui avait offert le plus beau des prénoms, Lana... Lana... Comme elle aimait lui fredonner dans l'oreille, comme le plus précieux des trésors, un secret intime entre elles seules, Lana... Un jour, elle lui expliquerait, un jour...

Un jour, le 17 avril 1999, elle fut fauchée par la bombe à clou d'un certain David Copeland alors qu'elle allait faire les courses. Ainsi s'acheva la vie de Marie Ann Fart, née Phoretty. Et pour Lana, ainsi commença l'enfer. L'enterrement indigne de ce nom, le déménagement sur l’Île aux Chiens et les coups... Lana aurait pu haïr sa sœur pour tout, tout, y compris les coups. Car Emy n'avait rien de tout ça. Emy, la petite protégée de papa. Emy, la vraie chair de sa chair... Oh oui, Lana aurait pu la haïr, si la tendresse de leur mère ne se reflétait pas dans ses yeux, si elle n'avait pas eu cette tendance à chercher à adoucir son sort... Oui, Lana devait travailler, même illégalement qu'importe, elle devait payer son père pour vivre. Alors Lovec ne trouva rien à redire quand elle se mit à se prostituer, dealer et consommer de la drogue pour lui payer son alcool du haut de ses treize ans. Mais qu'importe pour Lana, son mac, M. Al-Potte dans le business, qu'elle pouvait appeler Rhyan parce qu'il l'avait à la bonne, lui témoignait plus de respect que son propre père... Peut-être espérait-elle créer de la colère ou de la honte chez celui-ci, elle n’eut ni l'une ni l'autre, elle les avait déjà depuis bien longtemps...

Un jour, entre deux passes, elle eu envie de revoir son quartier. Son ancien chez elle était à l'abandon, voué à la démolition dans ce quartier en pleine transformation sociale. Elle entra, fit une courte sieste à même le planché de son ancienne chambre, et elle la vit, ou plutôt la sentit, sous elle, cette latte qui n'était pas fixée... Caché dans ce trou du plancher, une petite boite, comme un trésor, un secret bien gardé... A l'intérieur, Lana trouva des plaques d'identification militaire, portant le matricule d'un soldat du nom de Roy Phalantte, et quelques lettres, adressées à sa mère... Elle passa plusieurs heures à les lire et les relire encore... « ... comme je te l'avais prédit, une guerre au Moyen-Orient va éclater, je m'attends à être mobilisé...reste avec lui malgré tout, je reviendrais... garde-les au cas où, j'ai prétendu me les être fait arrachées pendant la dernière offensive... mais cela serait merveilleux si tu pouvais l'appeler Lana... » Lana... Cette courte correspondance de deux années, protégée mystérieusement du temps, lui offrit une mémoire familiale et, plus que tout, de l'espoir. Était-il possible qu'enfant mal aimée, elle ai un autre, un véritable, père ? Elle remis les lettres à leur place et passa au cou les plaques militaires. Elle quitta la bâtisse et n'y revint jamais.

La vie de Lana ne changea en rien... Le soldat Phalantte fut porté disparu lors du conflit en novembre 90 et sa mère avait attendu un fantôme toute sa vie. Son moral était au plus bas, elle essayait de tenir pour sa sœur mais elle vivait plus dans les rêves et les cauchemars que lui offrait la drogue et ses éternelles questions. Maman, comment était-il, Roy ? Était-il grand ? Était-il beau ? Était-il gentil ? Différent des hommes à qui je prête son corps ? Porté disparu. Elle ne pourrait jamais savoir s'il avait été réellement son père... Alors la misère continue. Londres va organiser les jeux de 2012, waouh, super, faisons la fête... Rhyan, file-moi du Docteur Rêve... Quoi ? Moi, une loque ? Va voir ailleurs, vieux débris... S'cusez-moi, m'dame, ces chiottes sont libres ? Meeerrrciii !... S'te plait, Docteur, fait moi rêver d'belles cités... Aaahhhh... J'dois rentrer, bordel, j'suis caisse ! Emy, j'suis désolée, j'vais être en r'tard... Lana prit le métro, en mauvais état, persuadée de s'être fait la piqûre de trop. Elle fut l'une des nombreuses victimes des attentats de ce 7 juillet 2005 et resta dans le coma pendant deux ans.

…......

Lana ne sut jamais si ce fut le clapotis des vagues, l'odeur pestilentielle ou les épouvantables cris de douleur qui la fit sortir de sa torpeur. Elle se rappela juste s'être mise sur le côté pour vomir. Elle se redressa sur un coude, péniblement, et vit qu'elle était en haut d'une falaise près d'un étrange temple fait de la même pierre noire. Le lieu était infâme, comme au sein d'un cauchemar. Pourtant, elle se sentit bien dès qu'elle le vit, debout, contemplant l'horizon, aussi majestueux que... dans ses rêves ?...ses trips ?...Le Pharaon Noir se dressait là, plus réel et merveilleux que jamais. « Ceci n'est pas un rêve. Pour la première fois, tu t'éveilles vraiment. » Il tourna vers elle son bel et inquiétant visage. « Suis-moi et je te montrerais un monde où tu n'auras plus besoin de craindre personne d'autre. Veux-tu voir le vrai visage du Monde, Lana ? Veux-tu voir ton vrai visage ? » Son vrai visage, elle-même, pour de vrai, pas la pute ou la droguée, l'infâme rejeton indésiré. Elle. Lana... « Oui !... Oui, je le veux !... » Elle était extatique, ce rêve était très étrange, terriblement réel, inquiétant, sentant parfaitement les graviers tranchants sous ses paumes. Mais, plus incroyable, elle aimait ça, ce terrible frisson qui lui traversait la colonne du derrière jusqu'à la nuque. « Un de mes serviteurs va t'aider à appréhender ce monde. » Le Pharaon se retourna et s'éloigna pour disparaître. « Écoute-le et tu verras que tu es bien plus que tu ne le crois. » Il n'était plus là, elle était seule... Non. Là, sortant du temple, une abjecte créature ressemblant à un immense crapaud au nez muni de tentacules s'approcha prudemment d'elle. Lana recula, toujours sur ses fesses, et manqua de tomber du haut de la falaise. Elle ne pouvait plus reculer. Les tentacules de la chose vinrent caresser son visage, l'odeur putride remontant ses narines frémissantes de dégoût. Soudain, la chose parla. « N'ai crainte, serviteur du Dieu Noir à la peau délicieuse. Mon nom est Taron Hyalept, je serais ton guide sur le Roc Sans Nom. »

Taron lui apprit à accepter de côtoyer les Bêtes Lunaires de l'île, il lui expliqua pour la bague et la flûte. Elle appris les terribles tortures de ces créatures et fut surprise d'y pendre goût. Elle se mit à voguer sur les galères noires, voler à dos de Shantak, découvrit les Contrées du Rêve au service du Pharaon, de la Langue Sanglante ou de Celui-Qui-Chuchotait-Dans-Les-Ténèbres. Elle apprit à user des Hommes de Leng comme de sbires dociles, à s'en servir comme les hommes s'étaient servis d'elle autrefois, à les manger aux banquets des Bêtes Lunaires. Elle fomenta des complots, encapuchonnée dans les rues des grandes villes des Contrées, rencontrant Zura et d'autre grand nom de celles-ci, digne représentante de son prince, Nyarlathotep. Elle devint une grande sorcière, connue sous le nom de la Sombre Princesse, se grisant du pouvoir et de la crainte qu'elle inspirait. Elle apprit à connaître ses ennemis, Kuranes, la plupart des Rêveurs... et les chats ! Les chats qui détruisirent la cité qu'elle avait rêvée et bâtie pendant des siècles ! Errant dans ses ruines, éternuant et pestant contre les poils de ses insupportables créatures, elle était abattue et haineuse. Des larmes coulaient le long de ses joues. Elle ferma les yeux... Une caresse... Tant de pouvoir et si peu de douceur, pourquoi l'avoir choisi, elle ?... Une main prit sa tête, tendrement... Lana ?... Puis la voix du Pharaon Noir se glissa un instant dans ce doux moment d'abandon : La réponse est dans les lettres, elle y a toujours été. Dans les lettres... Ces lettres, elles devaient être perdues à jamais maintenant, elle n'en avait même pas parlé à Emy... Lana ?... Tu pleurs ?... Cette main... douce....chaude... Emy... Et Lana ouvrit les yeux.

….......

Deux ans, c'était incroyable. Seulement deux ans et tant d'étranges rêves. Lana n'était plus tout à fait la même. Elle avait mûri et, dans ses rêves, le Pharaon la visitait et lui disait : « Ce n'était pas un rêve... Ce n'était pas... ». Lana était un peu ailleurs, perturbée par ses visions, mais Emy l'était encore plus. La chouchou, la protégée, mais la courageuse petite Emy semblait être devenue un enfant frêle, craintive... Lana eu un doute, un terrible doute. Elle fit mine de s'absenter, se cacha et attendit. Puis elle entendit les cris. Lovec ne l'avait plus eue sous la main, sous sa main leste, pendant deux années, cela avait suffi pour que le papa gâteau face craquer son vernis. Elle sorti de sa cachette et se dirigea vers la cuisine, ce qu'elle y vit était ignoble... Emy ne recevait pas de coups. Du moins pas ce genre de coups. Lana sépara Lovec de sa sœur en pleurs, la haine sur le visage. Cet abject étron... Non. Lana ne devait pas agir ainsi, plus maintenant... Son visage devint de marbre, seul son regard déterminé permit à Lovec de comprendre que plus rien n'allait être comme avant. Un boite d'allumette vint frapper son visage flasque, lancée par une main invisible. Oui, ce n'était pas un rêve... Ici aussi, le pouvoir... Un rictus au coin des lèvres, Lana lui fit alors un ultimatum : « Aujourd'hui, tu vas faire les démarches pour mon émancipation, tu as compris, PAPA ! » Un bocal en verre s'éclatât près de son visage, il recula dans l'autre pièce, manquant de tomber à cause de son pantalon baissé. « Et tu vas faire de moi la responsable légale d'Emy et quitter notre vie pour toujours, sinon... » Le coupe papier de Lovec se planta dans sa main. Il hurla, de terreur et de douleur. La porte claqua, le laissant seul dans le salon. Deux semaines plus tard, Emy Fart devint Emy Phoretty et Lovec leur fit don de tous ses biens et partit avec une simple valise et le visage blême. Dans la semaine qui suivit, elles reçurent un curieux paquet, un renvoi d'effets personnels oubliés à l’hôpital, une bague et une étrange flûte.

Lana se mit à parler avec Nyarlathotep via ses rêves, rattrapa son retard scolaire tout en travaillant à côté, usant de ses merveilleux pouvoirs, et obtint à 22 ans son Diplôme National d’Études Supérieures en Communication à l’Université Américaine Internationale de Richmond à Londres. Pendant ce temps, elle réapprit, avec l'aide d'Emy et du Pharaon Noir, à aimer l'Humanité, à voir, au delà des sacrifices, son vrai potentiel. Aujourd'hui, Lana est le Héraut du Pharaon Noir, elle se charge de rassembler la force des cultistes de celui-ci sur la ville de Londres, elle s'occupe de l'ouverture de portails, comme celui qui fut fermé par les Loges, cette assemblé d'humain au potentiel énorme gâché par une pensée arrièriste de conservation de la réalité. La réalité. L'Homme peut être un Dieu ! Voilà la vraie réalité ! Celle que Nyarlathotep veut, par elle, faire comprendre au genre humain ! Aujourd'hui, Lana est la représentante de la société de production du grand scénariste Oliver Forest, connu pour se cacher du public, dont la nouvelle série, qu'elle supervise en sous main, passera bientôt sur la BBC. Kult, une série dont une partie des employés sont membres de la Confrérie du Pharaon Noir, l'autre, les acteurs principalement, sont des Dormeurs tenus au secret par contrat. Aujourd'hui, Lana va redécouvrir ses pouvoirs et entrer dans les Loges, où elle rencontrera plein de personnes comme elle qui l'aideront et la comprendront, car « Sois proche de tes amis et encore plus de tes ennemis ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkesthour.forumactif.org/t59-lana-phoretty-heraut-du-pharaon-noir#133 http://darkesthour.forumactif.org/t79-lana-phoretty-heraut-du-pharaon-noir
Le Chaos Rampant
avatar
Nyarlathotep ☈ Maître du Jeu
☥ ARRIVÉE : 03/11/2013
☥ MESSAGES : 81
☥ ÂGE DU PERSO : Indéfinissable
☥ ACTIVITÉ : Dieu Extérieur
☥ MES POUVOIRS : Beaucoup.
☥ THÈME : ► Gesaffelstein - OPR



MessageSujet: Re: Lana Phoretty, Héraut du Pharaon Noir   Mer 11 Déc - 10:35

Vous êtes Validée !

En tant que nouveau membre du forum, pensez à remplir vos champs de profil (sous votre avatar). Vous pouvez dès à présent aller créer votre fiche de liens, votre fiche de sujets, vos outils de communication ici et voir nos demandes de RP si jamais vous n'osez pas vous lancer seul.

N'oubliez pas non plus de référencer votre Métier & votre Habitation.

Vous êtes également vivement invitée dans le flood et les jeux ! On s'y amuse beaucoup, vous verrez.

Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous et espérons que vous vous plairez en notre compagnie !




Study nothing except in the knowledge that you already knew it. Worship nothing except in adoration of your true self. And fear nothing except in the certainty that you are your enemy's begetter and its only hope of healing. — ― Clive Barker, Imajica..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lana Phoretty, Héraut du Pharaon Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lana Phoretty, Héraut du Pharaon Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE
» 74 - PELUCHE caniche moyen noir 9 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Darkest Hour :: Liber Ivonis :: Je suis d'Ailleurs :: Fiches validées-